Il n’y a pas de famine à Gaza: rapport de la commission indépendante FRC – WZO

Il n’y a pas de famine à Gaza: rapport de la commission indépendante FRC

Le groupe d’experts indépendant FRC (Famine Review Committee – Comité d’évaluation de la famine), qui étudie et évalue les phénomènes de famine dans différentes régions du monde et vérifie les données fournies par d’autres organisations, a publié un rapport dédié à la situation dans la bande de Gaza.

Photo: lucidwaters/ depositphotos.com

La conclusion principale du rapport est que, malgré la grave situation humanitaire à Gaza et le risque élevé de famine, il n’y a actuellement pas suffisamment de preuves pour classer la situation actuelle comme une famine. Cela remet en question les déclarations de la direction de l’ONU et d’autres organisations internationales et médias sur un génocide et une famine de masse à Gaza.

Le rapport note que les études précédentes, telles que le rapport du Famine Early Warning Systems Network (FEWS NET), n’ont pas pris en compte les livraisons commerciales et privées de nourriture, ainsi que les livraisons du Programme alimentaire mondial (PAM). En tenant compte de l’ensemble de l’aide alimentaire, les besoins quotidiens en kilocalories pour la population de Gaza ont été couverts en avril.

Bien que la situation à Gaza reste tendue et nécessite des efforts humanitaires coordonnés et un accès sans entrave aux fournitures alimentaires, les déclarations de famine sont exagérées et parfois basées sur l’incompétence ou la manipulation délibérée des données.

Comme l’a rapporté le site NEWSru.co.il, bien que le document ait été présenté au Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, il y a plus d’une semaine, il n’a été rendu public que la veille. Certains commentateurs expliquent cela par le fait que les conclusions de la commission ne correspondent pas au récit promu par le Secrétaire général de l’ONU sur les crimes israéliens dans la bande de Gaza.

La direction de l’ONU refuse de reconnaître le HAMAS comme une organisation terroriste, se limite à des condamnations vagues des attaques terroristes et attribue la responsabilité des événements du 7 octobre à Israël, l’accusant d’une occupation continue et d’un génocide, tout en ignorant le fait qu’Israël s’est retiré de la bande de Gaza en 2005, et que l’objectif du HAMAS, qui a pris le pouvoir dans la bande, est la destruction de l’État juif.

26 Juin 2024
2 min read
366
Nouvelles

Lire la suite

Le nombre de Juifs dans le monde est toujours inférieur à celui d’avant l’Holocauste – rapport du Bureau central de statistiques d’Israël.

Le nombre de Juifs dans le monde est toujours inférieur à celui d’avant l’Holocauste – rapport du Bureau central de statistiques d’Israël.

À la veille de la Journée du Souvenir des victimes de l’Holocauste, le Bureau Central de Statistiques d’Israël a présenté des données actualisées sur la population juive en Israël et dans le monde entier.
La fin de l’année scolaire des Oulpanim de l’OSM à Paris et à Marseille

La fin de l’année scolaire des Oulpanim de l’OSM à Paris et à Marseille

Cette semaine, nous avons fêté la fin de l’année scolaire des Oulpanim de l’OSM à Paris et à Marseille.
Joyeux Pourim

Joyeux Pourim

Le 17 mars, le centre communautaire Kings Bay Y a accueilli la célébration communautaire Amazing Purim en partenariat avec NCSY et le Département de la promotion de l’Aliya USA de l’Organisation Sioniste Mondiale (atelier de pâtisserie de hamentashen et jeux pour les enfants, programme éducatif pour les adolescents et les adultes, ainsi que l’opportunité de […]