L’Organisation sioniste mondiale – WZO

L’Organisation sioniste mondiale

22 Août 2016
4 min read
477

WZO

Organisation Sioniste Mondiale
ההסתדרות הציונית העולמית

Premier Congrès Sioniste

L’Organisation Sioniste Mondiale a été fondée à l’initiative de Theodor Herzl lors du Premier Congrès Sioniste en 1897 à Bâle, en Suisse.

Lors du congrès, une résolution connue sous le nom de « Programme de Bâle » a été adoptée, définissant l’objectif du mouvement sioniste comme la « création d’une patrie nationale pour le peuple juif en terre d’Israël ».

Pour atteindre cet objectif, les orientations suivantes ont été définies :

  • Faciliter l’installation de fermiers, artisans et ouvriers juifs en Palestine ;
  • Organiser et unir l’ensemble du peuple juif à travers des institutions locales et internationales, conformément aux lois de chaque pays ;
  • Renforcer et développer le sentiment national juif et la conscience de soi ;
  • Prendre des mesures préliminaires pour obtenir le consentement des gouvernements à la réalisation des objectifs sionistes ;
  • Le Programme de Bâle a servi de document fondateur pour l’activité sioniste jusqu’à la création de l’État d’Israël en 1948 ;
  • En 2004, une nouvelle résolution appelée « Programme de Jérusalem » a été adoptée, devenant une nouvelle plateforme pour les activités de l’Organisation Sioniste Mondiale.

Programme de Jérusalem – 2004

L’État d’Israël est né grâce au sionisme, le mouvement de libération nationale du peuple juif. Le sionisme envisage l’État d’Israël juif, sioniste et démocratique, dans des frontières sécurisées, comme une expression de la responsabilité collective du peuple juif pour sa continuité et son avenir.

Bâle. Casino de la Ville

Le bâtiment du Casino de la Ville, où s’est déroulé le Premier Congrès Sioniste en 1897.

Réunion de l’Organisation Sioniste Mondiale

Les principes fondamentaux du sionisme incluent :

  • L’unité du peuple juif, sa connexion avec sa patrie historique, Eretz Israël, et la place centrale d’Israël et de Jérusalem comme sa capitale dans la vie du peuple juif ;
  • L’alyah vers Israël depuis tous les pays du monde et l’intégration réussie de tous les immigrants dans la société israélienne ;
  • Le renforcement d’Israël en tant qu’État juif, sioniste et démocratique, et la formation dans le pays d’une société exemplaire, telle que prophétisée par les prophètes, avec son caractère moral et spirituel unique, caractérisée par le respect mutuel entre les Juifs dans toute leur diversité, une société aspirant à la paix et contribuant à l’amélioration de la vie sur notre planète ;
  • L’assurance de l’avenir et de l’identité nationale du peuple juif par le développement de l’éducation juive et sioniste, l’étude de la langue hébraïque comme langue nationale du peuple juif, l’attachement aux valeurs spirituelles et culturelles du peuple juif ;
  • Le développement de la responsabilité mutuelle des Juifs, la protection des droits de chaque Juif individuellement et des droits collectifs de tous les Juifs en tant que peuple, la représentation des intérêts sionistes communs du peuple juif, et la lutte contre toutes les manifestations d’antisémitisme ;
  • Le peuplement d’Israël en tant que réalisation pratique du sionisme.

120 ans de l’Organisation Sioniste Mondiale

En 2017, l’Organisation Sioniste Mondiale a célébré son 120e anniversaire. Au cours de ces années, les Juifs ont établi leur État, défendu son indépendance et ont obtenu d’incroyables succès dans de nombreux domaines.

120 ans ne sont pas seulement une date symbolique. Cela marque le début d’une nouvelle étape dans la promotion de l’idée du sionisme et le développement des activités sionistes dans le monde juif. Il est temps d’élever les relations avec la diaspora juive à un nouveau niveau et de construire des ponts qui rapprocheront les Juifs d’Israël et les encourageront à retourner dans leur patrie historique.

Jérusalem. Bâtiment de l’Organisation Sioniste Mondiale et de l’Agence Juive « Sohnut ».

Construit dans les années 1930 selon le projet de l’architecte Yohanan Ratner.