La proclamation de l’indépendance – comment cela s’est passé – WZO

La proclamation de l’indépendance – comment cela s’est passé

Aujourd’hui, notre pays et les Juifs du monde entier célèbrent le 76e anniversaire de l’indépendance de l’État d’Israël. La date juive de cet événement, le 5 du mois d’Iyar, a été proclamée fête nationale – Jour de l’Indépendance, qui cette année tombe le 14 mai.

Donc, il y a 76 ans. 14 mai 1948, 16:00. Huit heures avant la fin du mandat britannique sur la Palestine.

Tel-Aviv, boulevard Rothschild, numéro 16. Le bâtiment du musée municipal, auparavant – maison de Meir Dizengoff, premier maire de la ville.

Autour du bâtiment, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées. Tous sont émus.

La version finale du texte de la Déclaration d’indépendance a été approuvée une heure avant le début de la cérémonie, tapée à la machine à écrire et livrée quelques minutes avant l’heure prévue.

À 16 heures précises, le président du Conseil national, David Ben-Gourion, prononce les mots historiques : « En Eretz-Israël, le peuple juif est né. Ici, son visage spirituel, religieux et politique s’est formé. Ici, il a vécu dans son État souverain, ici, il a créé des valeurs de culture nationale et universelle et a légué au monde le livre immortel des livres…« 

La cérémonie de proclamation de la déclaration a été diffusée par la station de radio « Kol Israël »

Sur les 37 personnes membres du Conseil national, seules 25 ont signé la Déclaration d’indépendance lors de cette session. Les 12 autres membres du Conseil étaient à Jérusalem assiégée et n’ont pu apposer leur signature que quelques semaines plus tard.

26 des 37 signataires de la Déclaration d’indépendance étaient natifs de l’Empire russe.

La Déclaration d’indépendance se termine par les mots : « Nous appelons le peuple juif dans tous les pays de la diaspora à s’unir autour des Juifs d’Eretz-Israël dans l’œuvre de rapatriement dans le pays et sa construction, et à soutenir Israël dans la grande lutte pour réaliser l’aspiration de centaines de générations du peuple juif à la rédemption.

En nous appuyant sur le Rocher d’Israël, nous apposons nos signatures à notre témoignage sur cette Déclaration lors de la session du Conseil d’État provisoire, dans la ville de Tel-Aviv, aujourd’hui, à la veille du Sabbat, le 5 Iyar 5708, le 14 mai 1948« .

Dès le lendemain, les troupes de cinq pays arabes (Syrie, Égypte, Liban, Irak et Transjordanie) ont simultanément commencé des actions militaires contre le tout nouvel État juif dans le but d’empêcher son existence.

15 Mai 2024
2 min read
428
Nouvelles

Lire la suite

Lettres de l’alphabet hébreu – Exposition au Portugal

Lettres de l’alphabet hébreu – Exposition au Portugal

Le 30 janvier, l’exposition ‘AlephBet’ des artistes israéliens Tanno Pent Sooster et Sergey Bunkov a été inaugurée au Centre Culturel Juif ‘Casa Chabad’ à Cascais, au Portugal.
Le cap des 100 jours de la guerre

Le cap des 100 jours de la guerre

Balade à vélo pour marquer les 100 jours depuis l’enlèvement.
Événements de solidarité pour les familles des personnes enlevées

Événements de solidarité pour les familles des personnes enlevées

Concert de bienfaisance pour l’ONG : Ramenez-les à la maison maintenant Le musicien israélien Oran Etkin, accompagné de musiciens brésiliens, a organisé un concert de jazz le mardi 12 décembre 2023, dont tous les bénéfices ont été reversés à l’organisation qui soutient les familles de personnes enlevées.